festival
Festival
Artistes
C'est du BELGE
Le monde & Ailleurs
News
Fan / Liens
Fond écran
Musique Ex
Galerie photos
Contacts
Accueil





Celtic Festival

Chapelle-lez-Herlaimont a accueilli en 2003 et 2004, dans le cadre enchanteur du Domaine Provincial de Claire Fontaine, les meilleurs groupes de musique Celtique du moment : TRI YANN - DAN AR BRAZ - CARLOS NUNEZ - URBAN TRAD,...

Ce mouvement sans frontière, accompagné d'une musique généreuse et populaire, souvent jouée par des gens de cœur et engagés!

La programmation 2005 s'ouvre à la musique du monde.
Ainsi donc, pour les curieux, nous vous invitons à découvrir la programmation en quelques lignes sur le site www.chapelle-festival.be.


Photos haute définition du FESTIVAL 2003 & 2004 ( Cliquez sur les images )
.


CHAPELLE-LEZ-HERLAIMONT © Jean-Jacques AUVERDIN

© Xavier POURBAIX © Xavier POURBAIX © Xavier POURBAIX








La Dernière Heure 16 août 2004

Celtic Festival magique au lac.

Les accros du biniou et de la geita ont pris leur pied à Godarville pour le Chapelle Celtic Festival

GODARVILLE Grandiose! Il n'y a pas d'autres mots pour qualifier la prestation de près de deux heures donnée par Carlos Nunez, au Domaine provincial de Clairefontaine, à l'occasion du deuxième Chapelle Celtic Festival. L'apothéose de ces quelque huit heures de concerts qui se sont terminées à minuit trente: un gigantesque Andro (danse folklorique bretonne) de quelque sept mille personnes.

La virtuosité de l'artiste galicien n'a laissé personne de marbre, Carlos Nunez maniant aussi bien la flûte à bec que la geita avec un plaisir non feint. On eut même droit à un cours sur les différentes façons de tenir la cornemuse, selon que l'on se trouve en Bretagne, en Irlande ou en Galice. Tout en finesse, l'artiste a saupoudré son concert de clins d'oeil et d'hommages, comme cette version celtique du Concerto d'Aranjues aux victimes des attentats de Madrid ou encore aux bénévoles détachés au nettoyage des plages de Galice après la catastrophe du Prestige. Magique.

Le festival avait commencé sur une note plus calme distillée par Alka Celtes Airs, un groupe du Hainaut occidental. Leur jazz celtique a apaisé le public avant que Cré Tonnerre ne le rappelle à son bon souvenir. Pas de doute, ces Gaumais savent ce que c'est que mettre l'ambiance!

Le rock breton et détonnant de Merzhin a lui aussi fait mouche: le sol en tremble encore.

Pour son premier concert belge, Dan Ar Braz était visiblement heureux d'être là. Un plaisir communicatif qui s'est prolongé lors d'un duo avec Carlos Nunez pour un final explosif.

Ce samedi, le Chapelle Celtic Festival n'a pas démenti son succès. Le public, les organisateurs et les artistes étaient ravis d'être là sur la plaine du lac de Godarville. Il y aura bien une troisième édition. Les bénéfices sont destinés à l'action humanitaire pour la Roumanie, mais cette année, 10 % de la somme seront versés au profit des victimes de la catastrophe de Ghislenghien.

© La Dernière Heure 2004

F. Sch.

LE SOIR LJeudi 5 août 2004

Celtic Festival le 14 août .

Avec six mille spectateurs pour sa première édition en août 2003, le Celtic Festival de Chapelle avait réussi en un jour là où il avait fallu presque onze ans au Week-end Solidarité pour s'imposer au public. Le 14 août prochain, au Domaine provincial de Claire-Fontaine, le comité Solidarité de Chapelle-lez-Herlaimont réitère l'expérience celtique. L'affiche de ce deuxième Celtic Festival sera des plus prestigieuses. Elle réunira sur la scène de Godarville, deux des plus grands artistes de musique ethnique latine du moment : Dan Ar Braz et Carlos Nunez. Virtuose de la Geita, Carlos Nunez a fait sa première apparition à 13 ans, en 1984, au Festival Interceltique de Lorient. Il y remporte le prix Macallam de cornemuse galicienne trois années d'affilée. Il sort son premier album Brotherhood of stars, à 17 ans, en 1997. Dan Ar Braz a été le musicien de Jacques Higelin et d'Alan Stivell. C'est la toute première fois qu'il se produit en concert, seul, en Belgique. Il y aura aussi le rock breton de Merzhin (Merlin) qui viendront présenter leur deuxième album « Adrenaline ». Les deux autres groupes sont, en quelque sorte, les régionaux de l'étape. Avec leurs chansons de marins et à boire, les Gaumais de Cré Tonnerre avaient fait un tel tabac lors de la première édition que le comité organisateur n'a pas hésité à les réinviter. Venu du Hainaut occidental, le groupe Alka Celtes Air, arpente les bals et les chapiteaux depuis 1997 et propose une musique mâtinée de celtique, de jazz et de groove. Pour cette deuxième année, le Celtic Festival jouit de l'expérience de Denis Gerardy, programmateur des Francofolies de Spa. J'ai été surpris, étonné et admiratif de l'organisation l'an passé, et surtout de l'enthousiasme débordant. Je pense que le Celtic risque de devenir le Dranhouter Wallon. Chapelle constitue la meilleure programmation celte en Wallonie. FABRIZIO SCHIAVETTO

Totalement Celtic 15 août 2004

Pour sa deuxième édition, le Chapelle Celtic Festival allie succès et organistion impeccable.

Pour sa deuxième édition, le Chapelle Celtic Festival allie succès et organisation impeccable

GODARVILLE La journée avait commencé de manière plutôt maussade. Mais il fallait croire que le bon dieu était Chapellois, samedi, à l'occasion du deuxième Chapelle Celtic Festival.

Le soleil et le public ont fait leur apparition en même temps au Domaine de Clairefontaine à Godarville. Tandis que la foule prend ses marques sur la pelouse détrempée du parking face à la scène, quelques promeneurs et curieux finissent leurs emplettes dans le marché artisanal installé à l'extérieur.

Dès les premières notes de jazz celtique lâchées par le groupe tournaisis Alka Celtes Airs, on sent que l'ambiance est conviviale et familiale. La soirée sera bonne. Les gens sont venus de partout et sont enchantés, à l'image de Cédric Comblé, 25 ans, de Binche : «C'est plus grand que l'an passé. Les groupes programmés ne sont quasiment jamais venus en Belgique ou très rarement. On est ici, parce que c'est différent. Là où dans les autres festivals, on bouscule les gens. Ici, tout le monde se donne la main et danse».

Ce fut extraordinairement le cas et comment avec Cré Tonnerre. Les marins gaumais ont à nouveau fait parler la poudre avec des rythmes entraînants. Coup de coeur aux paroles de Patrick le Flibustier qui font mouche dans le public (la bourrée du matelot). Ça sautille bras dessus, bras dessous sur tout le site. A découvrir absolument. En parlant de tonnerre, le sol tremble encore du rock breton-béton né de l'alchimie détonnante des guitares électriques et des flûtes de Merzhin.

Le public n'a cessé d'affluer et plus encore pour les prestations de Dan Ar Braz et Carlos Nunez. Les organisateurs étaient enchantés du déroulement de cette deuxième édition. «Les artistes sont super sympas, nous confiait l'échevin de la Solidarité, Robert Deligne, du haut de son poste d'observation. Et surtout les deux têtes d'affiche. » A tel point qu'elles ont spontanément proposé de jouer ensemble quelques morceaux pour le final.

La satisfaction est au rendez-vous. On ne signalera d'ailleurs aucun problème de sécurité. Et déjà, le comité songe à l'année prochaine qui, le public en sera ravi, devrait se dérouler sur deux jours. Totalement Celtic

© La Dernière Heure 2004

Celtiques préparatifs 13 août 2004

La scène du Chapelle Celtic Festival est montée. On attend plus que l'écran géant et les spectateurs

GODARVILLE Plus qu'une nuit à attendre pour les amateurs de musique celtique. Le Celtic Festival de Chapelle aura lieu samedi, au domaine provincial de Clairefontaine avec Dan Ar Braz, Carlos Nunez, Cré Tonnerre, Merzhin, et Alka Celtes Airs à l'affiche. Les portes du site s'ouvriront à 15 heures. Les premières notes s'y élèveront dès 16h30 jusqu'au delà de minuit.

Depuis mercredi matin, la plaine du festival grouille d'activités. La pluie de ce jeudi n'a pas entamé l'enthousiasme des nombreux bénévoles qui ont envie de faire de ce festival une réussite. Jeudi d'ailleurs, la scène était complètement montée. On finissait d'ériger les loges des artistes et les bureaux de la coordination générale. Eric Charlet a en charge la coordination générale des infrastructures: «On est content que tout se mette en place, car les 15 derniers jours ont été assez hard. Le montage est terminé. Le site a été un peu agrandi, comme la scène, puisqu'il y a deux têtes d'affiches. Il y aura également un écran géant.»

Tout est prêt pour accueillir les festivaliers. Tant en matière d'infrastructures Horeca qu'en terme de sécurité. On trouvera des échoppes à hamburgers, à pittas ainsi qu' une sandwicherie. On pourra y déguster des crêpes ou des gaufres. Un restaurant, les Arcades, y a également installé une tente. Sans compter les deux bars. Il faut dire que, face au succès de l'an dernier, les organisateurs s'étaient retrouvés en rupture de stock à 21h à peine.

Pour la sécurité, la mobilisation sera aussi de mise. «Une quarantaine de stewards assureront la sécurité à l'intérieur comme à l'extérieur, avec l'aide d'une entreprise agréée, expliquent Didier Poglajen et Philippe Cordier. Les pompiers, la police et quatre cavaliers de la police fédérale seront présents. Nous avons tout mis en oeuvre pour le bien-être du festivalier. Nous avons doublé les couloirs d'entrée et un espace handicapé sera aménagé.»

Une consigne sera disposée à l'entrée du site pour y déposer les objets interdits, comme les bouteilles en verre, les canettes, les parapluies, les appareils photo ou encore les casques de moto. A noter que des gobelets seront à disposition des distraits qui auront oublié de vider leur canette avant d'entrer. Ajoutons également que l'accès à la plage sera gratuit pour les festivaliers munis d'un bracelet.

© La Dernière Heure 2004

LA NOUVELLE GAZETTE DU CENTRE. Lundi 18 août 2003.
Chapelle-lez-Herlaimont Week-End Solidarité.
Tri Yann et Urban Trad ont attiré la grande foule.

Ils étaient plus de 6000, venus de Chez nous, mais aussi de France et d'Angleterre.

Pour une première du genre, le Comité Solidarité de Chapelle-lez-Herlaimont peut être fier de son organisation : en imaginant un festival celtique au domaine de Claire-Fontaine.

6000 personnes de Belgique, d'Angleterre, Allemagne attirée par une affiche de choix.
Tri Yann, Perry Rose, Urban Trad et Cré Tonnerre n'ont pas déçu ce public hétéroclite, et n'ont pas été déçu par l'organisation : Les artistes étaient très content, a commenté Robert Deligne, président du Comité Solidarité... Anne Lowenthal

LA DERNIERE HEURE (Mons-Centre-Charleroi).Lundi 18 août 2003.

Celtique Succès à Chapelle.

Le premier Celtic festival a réuni plus de 6.000 personnes.

GODARVILLE Le premier Celtic Festival de Chapelle-lez-Herlaimont est une véritable réussite. Samedi soir, aux alentours de 18 heures, on pouvait compter un peu plus de 6.000 personnes sur le parking du site. Elles étaient venues voir les concerts de CréTonnerre, Urban Trad, Perry Rose et Tri Yann. En prévente, plus de 4.500 places avaient été distribuées. Le soir même, seuls deux milliers de tickets ont été vendus.

Une limite raisonnable, pour Patrick Moriau, bourgmestre chapellois : «Nous avions prévu des places de parking en suffisance, mais apparemment, les gens commencent à se garer sur la Nationale, à trois bons kilomètres de là. Le camping (200 places) est archi-plein. Il faut fixer une limite si nous ne voulons pas être débordés. C'est une organisation lourde, mais son succès va nous permettre de démontrer notre savoir-faire pour le futur».

Une formule payante

Pour le Comité Solidarité chapellois, fort d'une expérience de 12 années dans l'organisation du Week-end de la solidarité, ce changement de formule s'est avéré payant. Le Festival, préparé par plus de 150 bénévoles, a ramené, en une soirée, autant de public qu'au cours de la totalité du week-end les années précédentes. Tous les bénéfices sont réservés à l'action sociale locale et internationale, notamment en Roumanie où le comité vient en aide à l'hôpital de Falticeni.

Dimanche après midi, Claire-Fontaine accueillait encore Morgane, la chanteuse de Zeetah ou encore la très célèbre Bande à Basile avec son tube phénoménal La Chenille. À noter les nombreuses activités ludiques proposées pour les enfants en bordure du lac, le tournoi de beach-volley et le marché artisanal qui flanquait le site du festival.

© La Dernière Heure 2003

F. Sch.


LE SOIR Samedi 16 août 2003

Festival celtique au bord de l'eau.

On attend la grande foule ce week-end au Centre provincial de délassement de Claire-Fontaine à Chapelle-lez-Herlaimont. Le plan d'eau accueille le Chapelle Celtic festival samedi, dès midi et jusqu'à l'aube. Il s'agit d'une première du genre en Wallonie. A l'affiche, les Français de Tri Yann, les Belges Urban Trad et le Belgo-irlandais Perry Rose. Equipé d'un camping-caravaning trois étoiles, le domaine n'en est pas à son coup d'essai en matière d'animations estivales. Depuis plusieurs années, il multiplie les manifestations musicales. Cette fois, un chapiteau abritera une fête permanente avec de multiples animations (notamment une foire artisanale) et des stands de restauration typique. Et, si vous êtes de passage dans la région, pourquoi ne pas prévoir une petite visite aux richesses des environs, comme le parc de Mariemont ou le château de Seneffe ?

GUY ITTELET

LA DERNIERE HEURE (Mons-Centre-Charleroi). Jeudi 7 août 2003

Musique Celtique pour la solidarité 07 août 2003

Urban Trad, Tri Yann, Perry Rose pour soutenir l'aide humanitaire.

CHAPELLE Les meilleurs groupes celtiques du moment réunis pour un festival dédié à l'aide humanitaire. Le 16 août prochain, le Domaine Provincial de Claire Fontaine accueillera les heureux représentants de la Belgique à L'Eurovision, Urban Trad, et bien d'autres, dès 17 heures. Depuis 12 ans, le comité Solidarité organise ses «week-end solidarité». Mais, la formule développée jusque-là arrive aujourd'hui à bout de souffle. Il fallait changer de style. Les artistes de rue, clowns, saltimbanques et animations de rue seront remplacés par un concert de musique. Mouvement sans frontière, musique généreuse et populaire, souvent jouée par des gens de coeur et engagés, la musique celtique s'impose aujourd'hui pour soutenir cette asbl dans son combat humanitaire. Depuis 1990, elle vient en aide à une ville de Roumanie très pauvre. Cet été, c'est de l'hôpital dont il est question. «Des fonds seront envoyés pour que des soins meilleurs, explique le président de l'asbl, Robert Deligne. Avec une intervention sur l'hôpital, nous pouvons aider toutes les couches de la population.» Tous les bénéfices seront donc rétribués à cette asbl.

Du côté de l'affiche, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands en amenant sur une même scène Tri Yann, ou l'histoire des trois Jean, un style qui va au-delà de la musique celtique traditionnelle, Urban Trad qui n'est plus à présenter, Perry Rose, encore un Belge, ou plutôt un Belgo-Irlandais qui a réussi à mélanger la musique celte traditionnelle avec le pop rock. Et enfin, Cré Tonnerre, en provenance du pays de la Semois.

Un nouveau festival en plein air dans un cadre grandiose. Tout sera réuni pour que la fête soit belle, un immense podium, une vaste esplanade, des arbres pour créer l'ombre, un lac pour se baigner, des prés pour planter sa tente, des artisans et des bars pour se restaurer et se rafraîchir. Le cadre idéal, facile d'accès autoroutier et pouvant absorber un grand nombre de spectateur. « Nous attendons 5000 personnes. Mais il reste encore des places disponibles notamment à la Fnac en prévente.»

Infos: www.celtic.be

© La Dernière Heure 2003

M. I. G.



Un festival au goût celtique Samedi 11 juin 2003

Tri yann, Urban Trad, Perry Rose et Cré Tonnerre invités du tout premier

Chapelle Celtic Festival

CHAPELLE Le changement. Voilà ce que souhaitait créer le comité solidarité de Chapelle. Après avoir pendant près de 11 ans, organisé le Week-end de la Solidarité au profit de l'hôpital roumain de Falticeni, avec à chaque fois un estimable succès, le comité a choisi de passer à la vitesse supérieure. De solidarité, il en sera toujours question, puisque les bénéfices ne changeront pas de destination, mais en matière de culture musicale, ce sont les accents celtes qui feront leur apparition à Chapelle.

Le 16 août prochain, le comité solidarité de Chapelle-lez-Herlaimont offrira donc au public son tout premier Chapelle Celtic Festival. En tête d'affiche, les meilleurs groupes celtiques du moment à savoir Tri Yann (plus de 30 ans de scène), Perry Rose, Urban Trad (choisi bien avant sa participation à l'Eurovision) et Cré Tonnerre.

Le lieu choisi pour investir cet événement sera évidemment le centre provincial de délassement de Claire-Fontaine. Un immense podium et une esplanade seront érigés sur le parking du Domaine.

200.000 folders et affiches

Bien entendu, le changement étant à la hauteur de l'événement, le comité a soigné la promotion: plus de deux millions de documents (dont 200.000 folders et affiches) seront distribués et éparpillés à travers la Belgique et au-delà de nos frontières, histoire d'attirer un max de monde à cette première expérience musicale d'un nouveau genre.

Et comme à son habitude, cette journée sera agrémentée de nombreuses activités annexes, telles qu'un marché artisanal, un tournoi de Beach Volley, et bien d'autres choses encore.

Les places pour le Chapelle Celtic Festival sont mises en vente à la Fnac, ainsi que dans le Nord de la France.

© La Dernière Heure 2003

F. Sch.


Tri yann

La palme du folklore

...revient sans aucun doute aux joyeux trublions de Tri Yann (les trois Jean). Vêtus de kilts et de culottes bouffantes, coiffés de chapeaux ronds à pompons oranges, les ménestrels nantais ont déroulé leur folk-rock médiéval. Entre deux gavottes acrobatiques, exactement là où on les attendait, avec la beuglante de leurs titres fétiches, qui ont fait leur succès à savoir "Dans les prisons de Nantes" et "la Jument de Michao" ("J'entends le loup,."). Une mention spéciale pour leur interprétation de l'hymne pacifiste breton "Bro goz ma zadou" (Vieux pays de mes ancêtres), le seul hymne dans lequel le sang ne coule pas... Pascale Hamon














CELTIC & CELTIQUE - Le monde & ailleurs